Tri des déchets : les fast food dans le viseur de l'Etat

Madame Brune Poirson, secrétaire d’État auprès du ministre d’Etat, ministre de la Transition écologique et solidaire, a convoqué au ministère les représentants des principales enseignes de fast-food pour leur rappeler leurs obligations en matière de tri des déchets.


Il s’agit en effet d’un secteur générant chaque année 183 000 tonnes d’emballage et 60 000 tonnes de déchets alimentaires. Ces chiffres sont considérables pourtant, de récents contrôles menés par les services du ministère, à la demande de la ministre, dans une cinquantaine d’établissements sur tous les territoires a mis en évidence une absence de respect de la réglementation. Aucune des enseignes contrôlées ne respectait la totalité de ses obligations. 

Ces contrôles sont effectués en dernier ressort par l’Etat mais demeurent la compétence des maires.

Brune Poirson a indiqué aux responsables des enseignes de fast food qu’elle leur laissait jusqu’à la fin du mois de mars pour communiquer au ministère leur stratégie de mise en conformité avec la réglementation en matière de tri 5 flux et de collecte des déchets alimentaires. Ces stratégies feront l’objet d’une feuille de route qu’ils présenteront fin avril. Enfin, un point d’étape de leur mise en œuvre est prévu en septembre.