Le mois de l’Economie Sociale et Solidaire fête ses 10 ans !

Mercredi 25 octobre, Nicolas Hulot et Christophe Itier (haut-commissaire à l’Économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale) ont lancé le mois de l’économie sociale et solidaire. Des conférences, manifestations, forums et événements seront organisés dans les régions françaises. Les chambres régionales de l’ESS (CRESS) sont chargées d’éditer le programme local des événements et d’établir un bilan à l’issue du mois. Le Conseil national des CRESS (CNCRESS) a pour rôle de financer la coordination du mois de l’ESS, ou encore de mobiliser des partenaires nationaux.

« Au cours de ces dix dernières années, l’ESS s’est imposée comme un modèle économique à part entière, bouleversant les codes de l’économie traditionnelle. Elle innove, recrute des talents, crée du lien social là où il n’y en avait plus. Et redonne un sens à notre travail individuel et collectif. Le développement de l’ESS est un enjeu majeur si nous voulons réussir la transition écologique car elle est une économie d’avenir » a déclaré le ministre.

L’ESS en quelques chiffres :

  • 10% du PIB
  • 10,5% de l’emploi (14% de l’emploi privé)
  • 2,3 millions de salariés
  • +5% d’emploi entre 2008 et 2014 (contre – 0,7% dans le privé hors ESS)
  • 221 000 établissements employeurs
  • 100 milliards d’euros de valeur ajoutée crée en France en 2013

 

Une feuille de route de l’économie sociale et solidaire sera établie au cours de ce mois par Christophe Itier. Elle comportera notamment « un pacte de consolidation et de croissance ». Il vise à regrouper l’ensemble des mesures d’ordre fiscal, réglementaire et législatif pouvant accompagner les entreprises de l’ESS, quel que soit leur statut. Il encouragera également les coopérations et regroupements d’entreprises de l’ESS. Par ailleurs, la future feuille de route aura pour objectif de créer un « accélérateur d’innovation sociale ». Pour les collectivités, l’ESS représente une chance de redynamiser le tissu local dans les secteurs de l’environnement, de la santé, de l’égalité des chances.

Un « guide des bonnes pratiques » de l’ESS a été dévoilé le 21 septembre dernier : il sera présenté dans chaque région au cours de ce mois de l’ESS. Sa présentation en Bourgogne Franche-Comté aura lieu à l’IRTS de Besançon le 30 novembre prochain (Plus de détails en cliquant ici). Ce guide, qui est une obligation juridique pour les entreprises de l’ESS de plus de 250 salariés (obligation étendue à toutes les entreprises de l’ESS dès 2018), aborde la problématique sous huit angles, dont ceux de la gouvernance, de la territorialité et du développement durable. Il s’agit d’un outil non normatif qui permettra de mieux connaître les usages existants, d’un appui méthodologique pour valoriser les pratiques des entreprises de l’ESS et illustrer des pistes d’actions pouvant être mis en place dans les structures.

Cliquez ici et retrouver l’ensemble des informations sur le Mois de l’Economie Sociale et Solidaire.

Laissez un commentaire

Remonter